2015

Encore une trés grosse année : Le LMRC à organisé 2 CF (Coupe de France P1/8 et ainsi que la TLR (encore tous les meilleurs Européens de la marque Losi)). Tous les pilotes étaient ravi de cette course.

Encore de nombreux travaux cette année pour améliorer notre complexe, travaux souvent effectués par les retraités du club.

A noter l'ouverture d'une section MiniZ qui rencontrent déja un fort succés.

Des travaux ont débutés sur la piste TT en prévison du CF TT 1/8 Elite de 2015.

Philippe LASCOUX est sacré Champion de FRANCE 2016 Classique National. Un trés beau titre pour un pilote méritant.

2014

Le LMRC a déménagé sur la commune de Saint Priest Taurion. Et déja un CF TT 1/8 National qui a été un grand succés ! Les courses de ligues se sont bien déroulées même si suite à la ligue TT 1/8 le revetement n'as pas tenu obligeant les membres a tout refaire la piste pour le CF TT.

Une nouvelle aventure débute pour le LMRC où le nouveau complexe est grandement apprécié.

Le LMRC a faite forte impression, en effet le club à remporté le trophé de la Nuit des Carnot et des Turgots le 22 novembre. Superbe récompense pour notre club.

Le club a également fété ses 35 ans.

De nouveaux travaux sont prévus sur notre nouveau complexe pour encore plus de fonctionalités.

2013

Le LMRC déménage sur la commune de Saint Priest Taurion. Les travaux ont commencé en avril. De gros travaux en perspective, mais le résultat en vaudra la peine.

Les courses de Ligue et le CF 1/5 se dérouleront sur le site de Feytiat en 2012. Une nouvelle aventure débute pour le LMRC.

2012

Le LMRC a organisé une manche de CF TT 1/10. Malgré de nombreux problèmes, le LMRC a réagit avec brio.

Le circuit TT va être déménager sur St Priest Taurion en début d'année en attendant l'argent du promoteur pour pouvoir construire la piste vitesse.

Pour 2013, nous aurons la chance d'organiser une manche de piste 1/5.

2011

Pour la 1er fois de son histoire, le LMRC a organisé une manche de CF Piste 1/10 Electrique. Malgré le peu de participants, ce fut un week end agréable.

Cette année est aussi marqué par un déménagement sur la comune de St Priest Taurion qui semble se concrétiser.

Encore une fois, le LMRC est endeuillé avec le décès de Dominique Duchemin, membre du LMRC depuis 13 ans.

2010

Peu de travaux au LMRC en ce début d'année.

La manche de CF piste 1/5 fut un grand succés et le LMRC a su parfaitement organisé cette course. Même remarque concernant la coupe de France piste 1/8 (environ 140 pilotes).

Le challenge du rectorat fut une nouvelle fois organisé cette année.

Les amicales furent aussi des bons moments de convivialité.

En cette fin d'année, une très triste nouvelle avec le décès d'un membre fondateur du LMRC, Gérard Chaleix.

2009 

  Le LMRC a organisé pour la première fois de son histoire une course de TT1/10 Electrique. En effet, ce sont les meilleurs pilotes de France qui ont courus les 29 et 30 Août pour les Coupes de France.

Le LMRC fête ses 30 ans cette année. L'occasion de se réunir le 21 mars avec les "anciens" du club autour d'un bon repas.

  Le LMRC a également organisé le challenge F2000 1/5 du rectorat.

  Le 1/8 4x4 faisait son retour au LMRC les 13 et 14 Juin. Avec un nombre impressionnant de bénévoles, le LMRC a parfaitement su gérer cet événement.

  Le LMRC a également organisé en 2009 sa première course de voitures électriques, le TT1/10. Et pas la moindre puisque nous avons organisé les coupes de Frances. Cela fut une très belle réussite pour notre club.

2008

    Divers travaux ont lieu en ce début d'année : Électricité, nettoyage et entretien divers.

    La Coupe de la Ligue a été une réussite. On notera la très bonne performance de Mr Bartoux du LMRC.

    Le CF classique de Juin fut une réussite, notamment le repas en commun du samedi soir.

    En septembre, la course de ligue 1/5 a rassemblé un petit nombre de pilotes malgré un CF 1/5 2 semaine après. La course s'est parfaitement déroulée malgré un problème grandissant : le manque de bénévoles au LMRC. Egalement en septembre, le CF 1/5 a donné lieu à un superbe spectacle, les membres du LMRC ont parfaitement suent gérer cette événement.

    En cette fin d'année, on remarquera les bons résultats du LMRC avec 4 champions de ligue : Fabrice Vergnolle en TT 1/8 4x2 Promo, Jean-Marc Pioffret en 1/5 F1 Open, Vincent Azzoug en 1/5 Gt promo et Sébastien Chagnou en 1/8 4x4 promo.

    En novembre, une journée club a été organisé mais le temps pluvieux a empêcher les courses. Cependant le repas de midi fut un bon moment.

    L'assemblée générale a eut lieu le 12 décembre où le calendrier 2009 a été présenté. Pour la premiére fois de son histoire le LMRC organisera une course de TT 1/10 électrique. Plus traditionnel au LMRC, le club organisera une manche de CF piste 1/8 4x4.

 

2007

    En ce début d'année, le circuit TT est a nouveau en travaux pour préparer le CF. Néanmoins le circuit reste ouvert jusqu'au 12 Mai.

    Le projet de grande surface est refusé par le tribunal de Bordeaux. A priori nous sommes encore sur le même endroit pour plusieurs années.

    La première course de l'année au LMRC est le 22 avril ( open/promo 1/8 1/0 ) où nous retrouvons le président du LMRC, Pierre Cadéo ainsi que le président de la ligue 16 Jacques Berton, tous deux sur classique. Lors de cette course, on notera les performances de Sébastien Chagnou ( 1er ) en promo 1/8 4x4 et de Vincent Ouvrard ( 1er ) en 1/10 promo.

     Le projet immobilier n'ai toujours pas abandonné, et les dirigeants du groupe commercial ont a nouveau fait appel, nous espérons être fixés en fin d'année.

     Le CF TT A 1/8 des 23 et 24 s'est parfaitement déroulé, avec l'aide de nombreux bénévoles qui ont fait du très bon boulot.

     Triste nouvelle en ce milieu d'année puisque Mr Stéphane Lage est décédé. Le LMRC perd a nouveau un de ses plus fidèle membre. L'amicale de Juillet lui sera dédiée.

     L'amicale a rencontré un franc succès. Un message très émouvant a été lu par Pierre Cadéo pour rendre hommage à Stéphane Lage. Les "courses" se sont déroulés dans une ambiance très joyeuse avec une météo parfaite.

    Deuxième course national les 13 et 14 Octobre 2007 : Coupe de France Elite 1/5 ! Encore un très beau week-end avec un très bel été indien. Le LMRC continue de démontrer sa capacité à organiser de grandes courses avec notamment toujours un grand nombre de bénévoles très efficace !

    La deuxième amicale de l'année du 18 novembre, malgré un froid persistant, s'est parfaitement déroulée. L'ambiance était très bonne et tout le monde a bien profiter de cette journée. Le repas de midi fut notamment une grande réussite.

 

2006

    Cette année débute par des travaux de remise à neuf. Le circuit TT va notamment être entièrement refait. La 1ere course a eu lieu le 5 mars. Elle a permis de tester le nouveau comptage et celui-ci a tenu toutes ses promesses. Malgré un temps capricieux, surtout le matin, la course s'est parfaitement déroulé.

    Le circuit TT ouvre ses portes le 28 mai et est prêt pour la course du 11 juin.

    La course TT du 11 juin s'est parfaitement déroulé et a permis de découvrir de nouveaux talents en TT 1/8 comme Wilfried Peltier qui ,pour sa première course finit 5° en promo ! Le circuit a parfaitement résisté aux assauts des voitures et conforte le CD d'avoir une manche de CF TT 1/8 à Limoges en 2007.

    Une nouvelle fois, la course de Ligue du 1 Octobre 2006 s'est parfaitement passée. On remarquera les bonnes performances du LMRC lors de cette course et notamment de notre président Pierre CADEOqui s'impose en Classique/Promo.

    Le LMRC obtient 2 courses nationales pour 2007 : un CFA TT1/8 et la coupe de France 1/5. L'année 2007 s'annonce très bonne.

    Une triste nouvelle pour le mois d'octobre : En effet, Joël HARDOIN est décédé brutalement. Le LMRC est en deuil et souhaite un énorme courage à la famille dans cette dure épreuve. Joël était très apprécié de part sa gentillesse et son courage au LMRC ( il était membre du CD ) mais aussi sur les circuits du CFA F1 ( comme le montre les nombreux messages de soutient ).

    Le 5 novembre a eu lieu une course amicale qui a rencontré un franc succès. Cela est très encourageant pour l'avenir. La course a été dédié à Joël HARDOIN, partit bien trop tôt. En son honneur toutes le voitures partaient un ruban noir. Cette journée avec un bon repas à été l'occasion de passer un bon moment ensemble autour de la même passion.

2005

       Toujours le statut quo, les travaux continuent car la première course arrive et tout doit être prêt pour le 27 Février. La toiture du stand A complètement délabrée est refaite à neuf (charpente et couverture), et de nombreux travaux de nettoyage et de salubrité sont effectués. Le comptage est terminé et fonctionne. Le LMRC a organisé quelques courses ( dont une national ) cette année sans problèmes particulier. Comme l'année prochaine nous serons certainement au même endroit, on va essayé d'organisé de nombreuses courses afin de montrer notre motivation qui reste intact malgré les nombreuses épreuves que le club traverse. Le LMRC organise également une amicale le 13 novembre qui devrait réunir les membres du club. Malheureusement le club n'a obtenu qu'une seule course nationale pour 2006 fin août.

    On espère également avoir des nouvelles du promoteur et du tribunal administratif pour pouvoir enfin envisager l'avenir avec optimiste.

    Pour le coté positif, on constate les bons résultats du LMRC avec notamment Eric BEK qui remporte le championnat de France GT 1/5 B. En 1/5, on notera également les bonnes performances de Jean-Marc PIOFFRET, d'Olivier CHAMBRE et du malchanceux Joël HARDOUIN (  problème radio a répétition notamment a Limoges où tout un coté de sa formule 1 est détruit ). En TT 1/8, on remarquera les bonnes performances de Christophe Bignon ( qui débute cette année ) et de Gregory et Joël HARDOUIN ( encore victime de problème électrique à Brive ).

    On remarquera également le retour de notre président, Pierre CADEO, en compétition en classique 1/8 à Niort, où malheureusement son châssis a montré quelques faiblesses.

2004

        Comme prévu, pas de courses officielles pour cette année. Pourtant, les mois passants sans date d'échéance fixe vont montrer que des courses auraient pu être organisées (le projet du centre commercial prenant du retard).

     Le club veut créer un évènement sportif et médiatique au cours d'une course d'adieu à laquelle sont conviés de nombreux pilotes ainsi que d'anciennes figures. Beaucoup de spectateurs, la presse écrite et télévisée présents. Malheureusement, le LMRC sera déçu du peu d'intérêt des pilotes pour une course amicale qui se voulait une fête. 23 pilotes seulement dont 18 du club vont passer un superbe week-end avec le beau temps, un cadeau souvenir, des repas en commun sympas. Merci aux pilotes de Bergerac et à Jacky Mouton qui a tenu ses promesses de venir pour cette dernière.

    Beaucoup de démarches et rendez-vous font aboutir le projet de reconstruction. C'est en Mars que la certitude arrivera. Malheureusement, l'indemnisation promise par le promoteur est loin d'être à la hauteur du coût exact et il va falloir trouver des solutions. Le lotissement artisanal où s'installera le LMRC cette année est en cours de viabilisation et devrait être terminé à la mi-mai. 9500 m2 devront être aménagés par le LMRC après avoir réglé les problèmes de terrassements. 

     Juin - Toujours pas de chèque, car le promoteur attend le permis de construire.

     9 Juillet - Coup de tonnerre , le Tribunal Administratif saisi par une association de commerçants d'un hypermarché voisin casse l'autorisation délivrée par la CDEC (Commission Départementale d'Equipements Commerciaux) qui avait autorisé en 2002 le projet du centre commercial Géant sur le site de Feytiat.    

    8 Septembre - Le promoteur décide de faire appel de la décision du T.A. Le LMRC attend la suite, tout en sachant que le recours durera de 3 à 5 ans et que le LMRC restera sur le site actuel pendant ce délai, à moins que l'indemnité ne soit versée.       

     Novembre - Devant la nécessité de survivre sur le site actuel encore au moins pendant 3 ans, les membres du LMRC se remettent au travail et remontent les installations avec un énorme travail, notamment pour les branchements électriques, de sono et de comptage (puisque tout avait été "arraché"). Nécessité de réinstaller la régie de chronométrage, tous les tableaux électriques, la toiture du stand B est refaite à neuf ainsi que toute l'électricité et la sono, les pistes sont redécoupées pour faire passer les boucles, le faux plafond de la cuisine, les cartons revidés, la piste TT restaurée à fond, la main-courante réparée, etc... 

2003

        Un Championnat de France Piste 1/5° A, la dernière course nationale officielle sur ce circuit. Arnaldi en Tourisme et Laurent Vedrine en F1 sont les derniers vainqueurs.

        L'échéance de la démolition approchant (horizon 2004), avec la concrétisation de la venue du centre commercial, on met le turbo au LMRC. Un projet voit le jour mais pour vite échouer sur une commune voisine à cause du coût. Les installations sont expertisées par les Domaines de France et il se confirme que le LMRC devra reconstruire lui-même avec un chèque. Rendez-vous avec autorités municipales, départementales et étatiques, médiatisation de notre problème lors de la dernière course de l'année.

        C'est en Novembre qu'une solution est en principe trouvée avec un terrain sur la commune pour l'année 2004. L'hiver 2003-2004 devra voir la concrétisation du projet. Faute d'incertitude quant à la date de destruction, le LMRC ne peut faire acte de candidature pour des courses nationales et régionales pour 2004.

2002

        Toujours un contexte pénible avec toujours rien de concret , si ce n'est la certitude qu'un immense centre commercial arrive bientôt.

        Le LMRC organise la Coupe de France Piste 1/5 avec les victoires de Frédéric Veysseyre en Tourisme A, Yannick Bertrand en Formule France et Christophe Padovani en F1.

        En Décembre, nouveau tournant pour le LMRC puisque Jean-Philippe Villeneuve laisse la place de Président. Le club fait une nouvelle fois appel au revenant Pierre Cadéo avec pour lui à peu près le même challenge qu'en 1981: créer un nouveau complexe et ce devant des difficultés prévues.

 2001

        Championnat de France Piste 1/8° en Avril (106 pilotes) avec les victoires de José Rosas (4x2 A), le jeune local Sébastien Duqueyroix (4x2 B), Arnaud Chaussard (4x4 A) et David Mas (4x4 B).

        Le projet en Zone Industrielle Nord de Limoges tombe encore à l'eau!

2000

        La tempête n'épargne pas le LMRC qui voit la toiture du podium à moitié arrachée. Mais dans l'ensemble, les installations bien que faites "maison" par les membres ont bien résisté. La toiture sera prise en charge par l'assurance et refaite à neuf.

        En Mars, Championnat de France Piste 1/8° avec les victoires de José Rosas en 4x2 et.... Christophe Aygon en 4x4!

        Pas d'avancement dans le projet de déménagement. Bien entendu, les installations vieillissent, faute d'entretien vu que l'issue fatale est inévitable.

        Le club fête cependant ses 20 ans par une soirée grandiose à la salle des fêtes de Feytiat en invitant tous les anciens et ceux qui ont marqué la vie du club.

        La piste TT est une nouvelle fois refaite en terre végétale pour organiser un Championnat de France A avec les victoires de Yannick Aigoin en 4x4 et Jean-Marc Lachèze en 4x2

        Le LMRC change son adresse internet: http://lmrc.free.fr

        Le LMRC change son comptage, et investit dans un logiciel très performant et évolutif: WinARC 2000

1999

    Le LMRC a fait refaire le goudron complet  de la piste de vitesse.

    Les vibreurs dans les tournants entièrement repensés sont réalisés en goudron pour ne pas avoir de cassure et user les pneus en 1/8éme.

    Organisation d'un Championnat de France Piste 1/5. Sébastien Vauclin en Promo et Philippe Lachat remportent la course.

    Un nouveau projet de circuit est sérieusement lancé en zone industrielle de Limoges (toujours clés en mains!).

1998

        Grosse année encore, puisque le LMRC organise un Championnat de France 1/4 remporté par Jean-Michel Talbot en GT et Stéphane Godefroy en F1.

        La finale de la Coupe de France Piste 1/8° (8 ans après la première) vient en Septembre. Encore Christophe Aygon en 4x4 et Franck Bestel en 4x2 gagnent.

1997

        Le LMRC organise à nouveau un Championnat de France TT A sur une piste une nouvelle fois refaite. Adrien Bertin (de 3 secondes devant Léonard) et Sébastien Cayrol en 4x2 en sortent vainqueurs.

        Pour la première fois un Championnat de France de la nouvelle échelle Piste 1/vient à Feytiat. Sébastien Vuillaume en Promo et Philippe Lachat en Open l'emportent.

        Après 16 ans de présidence, Pierre Cadéo laisse la place à son "lieutenant"confirmé, Jean-Philippe Villeneuve.

        Un projet de complexe bien avancé sur la commune échoue de justesse à cause des riverains. Jusqu'à présent, les promoteurs s'engagent toujours à déménager le LMRC "clés en mains" (on en reparlera quelques années plus tard!).

1996

        Un Championnat de France Piste 1/8° est remporté par Christophe Aygon en 4x4 et José Rosas en 4x2.

        Finale de la Coupe de France 1/4. Gros succès encore. Arnaud Chaussard en GT , Dominique Chaussebourg en Sport Proto et le local Eric Bessaudou en F1 l'emportent.

        6 compétitions cette année.

1995

        Rien de particulier. Le LMRC organisera cette année 8 compétitions dont un Championnat de France 1/4 (avec pour la première fois des F1)remporté par Philippe Lachat en GT, Benoît Curien en F1 et JeanMarc Justes en Sport Proto. Un Championnat de France TT B est également une réussite avec les victoires de Philippe Roullet en 4x4 et Emmanuel Delannoy (de 3 secondes devant Laurent Thévenot)en 4x2.

        Pour le déménagement, toujours quelques projets sur des terrains n'aboutissent pas.

1994

        Le club organisera cette année la dernière compétition sur glace à la patinoire de Limoges (la 7ème), en raison du nombre régressant de participants. Dommage car cette épreuve remplissait chaque année les tribunes de la Patinoire Olympique!

    Le LMRC est toujours aussi dynamique, puisque sept compétitions seront organisées en 1994, dont un CF Piste 1/8°.Patrick Michaut en 4x4 et Emmanuel Mazzi en 4x2 l'emportent après un samedi agréable et un dimanche sous la pluie.

1993

        Tractations avec le promoteur. Plusieurs terrains sont entrevus sans aboutissement.

        Janvier 1993: coup de fil du GNMARC (ancienne FVRC).Le Championnat d'Europe GT prévu en mai à Zagreb est annulé pour cause de guerre en Yougoslavie. Le LMRC peut-il l'organiser? Après une rapide réunion des dirigeants, c'est oui.

        Organiser un championnat d'Europe en 3 mois peut apparaître impossible, surtout lorsque l'on connaîtra plus tard le résultat!Trouver des annonceurs pour une plaquette, des partenaires, deux tribunes à louer(sans compter les commissions de sécurité, faire les dossiers pour les fédérations et les convocations, trouver les hymnes nationaux et les drapeaux, surtout lorsqu'il y a deux toutes nouvelles nations (République Tchèque et Slovaquie:où trouver les drapeaux?), louer des chapiteaux, préparer la restauration, faire la médiatisation, fabriquer une tribune officielle paysagée pour les officiels, préparer une somptueuse cérémonie d'ouverture avec troupe folklorique, trouver des subventions du département et de la région (surtout 3 mois avant!), potasser l'énorme réglement EFRA, trouver un grand nombre de bénévoles, poser une semaine de vacances, etc.. etc...!

        L'énorme tâche de préparation fut à la hauteur de l'évènement. Que des éloges de la Fédération Française et des autres nations!Une cérémonie grandiose, malheureusement un plateau moyen en nombre (plusieurs fédérations n'avaient pas eu le temps de se réorganiser et il y a eu de gros problèmes d'inscriptions), mais une magnifique course sans aucun problème. Deux tribunes pour 600 places assises (que dire du contrôle des tribunes, que quelques mois après le drame de Furiani!) ont rendu confortable le spectacle à un nombreux public.

        Dommage pour Serge Christiany , deuxième derrière le néerlandais Buschers.

        Le premier Championnat de France de la nouvelle catégorie Piste 1/4 est organisé en Août.Victoires de Frédéric Veysseyre en GT et de Curien en Sport Proto.

        En Octobre, le LMRC lance le Trophée CLIMAT DE FRANCE, une épreuve en nocturne échelle 1/4 avec une finale de 4 heures par équipage de 2 pilotes et en nocturne. Cette épreuve sera reconduite 3 fois jusqu'en 1995.

        Récompense régionale en fin d'année, puisque le LMRC se verra attribuer le 4ème Prix des Carnots d'Or du Limousin, cérémonie locale très renommée.

1992

        Encore du mauvais temps pour le Championnat de France Piste Libre! Malbert en 4x2 et Rody Roem en 4x4 vainqueurs.

        Le Yankee Racing Show revient à Feytiat avec 3 catégories: SuperTourisme, Peugeot 309 et une nouvelle catégorie, les Peugeot 905 Spider.

        Candidat à une épreuve internationale, le LMRC accueille le Grand Prix de France ,épreuve servant d'examen international. Le LMRC se démènera et fera ses preuves, malgré la présence de seulement 27 pilotes, dont 5 belges, 1 anglais et 1 néerlandais. Rody Roem l'emportera devant Jacky Mouton et David Lecat.

        Les soucis d'un déménagement éventuel commencent en septembre. Un promoteur convoitera le site jusqu'à l'aboutissement du projet en 2004.Douze ans de tractations et de projets.

1991

         Un Championnat de France Classique en Avril (Pierre Cadéo en finale directe et 9ème en finale).Victoire de Franck Favrelle devant JLouis Bevacqua.

        Yankee innove encore avec le Yankee Racing Show. Aux Renault 21 s'ajoutent désormais des Peugeot 309 et des Porsche 931.

        Le Lmrc organise la première édition d'une épreuve officielle lancée par le GNMARC: le Championnat de France d'endurance (une épreuve de 2 pilotes sur 4 heures sur plusieurs manches nationales).Malheureusement, un plateau de 8 équipages (dont 4 du club) sera présent pour un Championnat de France qui sera annulé et jamais reconduit par la fédé.Victoire pour l'anecdote de Gérard Chaleix et Nicolas Marchandise.

        Le complexe s'améliore encore. Un club-house d'environ 120 m2 est inauguré lors de ce Yankee Racing Show. Un confort supplémentaire que peu de clubs en France possèdent.

1990

        Une nouvelle échelle arrive : la catégorie Piste 1/4 avec un challenge lancé par la société Yankee, créatrice de ce nouveau concept.Les meilleurs clubs sont choisis et parmi eux, bien sûr, le LMRC. L'Europa Control Cup et ses Renault 21 débarquent à Feytiat avec un immense succès populaire,avec à leur tête un pilote local officiel, Eric Bessaudou.

        La finale de la Coupe de France 1/8° Libre en octobre avec 132 pilotes. Tout a roulé impeccable! Eric Nougier (de 7 secondes devant Delrieux)en 4x4 et Sébastien Zatla (de 2 secondes devant Bouche) en 4x2 l'emportent.

        Le LMRC fête ses 10 ans par une soirée à la salle des fêtes de Feytiat.

1989

        Installation de drains dans certaines parties de la piste pour certains problèmes en parties de piste. La piste TT est refaite (avec un nouveau mélange).

        On innove avec l'organisation d'un Championnat de France TT "A".Immense succès populaire (près de 3000 spectateurs) avec une finale 4x4 à suspense jusqu'au bout (une dernière ligne droite d'anthologie), avec un vainqueur arrivé sur le toit, Alexandre Muffat devant Alain Lion.

        Enfin en Septembre , c'est la Coupe de l'Avenir Piste 1/8° qui est proposé au LMRC.Là aussi, un magnifique week-end, avec un vainqueur local en 4x4, Stéphane LAGE, transfuge du TT qui n'a pas longtemps savouré son succès, puisque déclassé quelques jours après une réclamation du deuxième, à propos d'un réglement sur les anciens experts un peu trop flou et bien qu'il était autorisé par la fédé à courir cette épreuve.

        Triste année pour le LMRC qui perd son secrétaire dynamique, Jean-Claude Rabaix, tout juste père d'un enfant de quelques mois, Marius. Le LMRC organisera tous les ans en nocturne un grand prix à sa mémoire avec la recette pour Marius.

1988

        Avec les entrées d'argent, le club réalise un deuxième stand de mécanique et agrandit le premier. On renonce aux 2 heures de Limoges qui représentent trop de travail et qui ne sont plus nécessaires avec la réalisation du circuit. La bretelle de ravitaillement trop dangereuse est modifiée pour sortir en extérieur de la petite ligne droite. La chicane, elle aussi, dangereuse et délicate, entraîne une modification du circuit avant cette chicane, et également un adoucissement de ses vibreurs.

        Un nouveau Championnat de France piste 1/8° libre est organisé. Et là pas de chance, un déluge d'eau continuel gâche la fête. Didier Cassagne sera le seul à s'en réjouir!

        Par contre, dans le souci d'innover, le LMRC organisera la première des sept éditions d'un Grand Prix sur Glace à la patinoire de Limoges qui sera à chaque fois un important succès populaire.

        En Juin, le LMRC est vice-champion de France des clubs (une compétition qui n'a malheureusement pas vécu longtemps) à Châteauroux battu en finale par Lyon (avec à sa tête Vacher).Les pilotes du club sont Jean-Philippe Villeneuve ,Olivier Blanco ,Christian Giry ,le regretté Jean-Claude Rouquette et Pierre Cadéo.

1987

         Le plus gros des travaux se termine. Avec des poteaux récupérés, la Piste de vitesse est éclairée par 12 projecteurs de 1000 Watts (tout fait par les membres) et accueillera des courses de nuit.

        18 et 19 Avril 1987: première épreuve nationale d'une longue série. Le Championnat de France Piste 1/8° Libre fait escale à Feytiat. Plus de 100 pilotes sont reçus (n'ayant qu'un seul stand, un deuxième sera installé dans un marabout de l'armée).Soucieux d'en faire un évènement médiatique, les membres feront encore fort! Medias (tv, radio en direct, journaux, etc...), animations (bicross, voitures de rallye, etc...), cadeau pour les pilotes(ce que fera le LMRC désormais à chaque épreuve nationale) une course somptueuse accueillent une nouvelle fois 2500 spectateurs!Que dire de la course!! Une finale somptueuse à vous couper le souffle et la victoire d'un dixième de seconde de Laurence LYAUDET devant Guy Dejean! Un souvenir aussi pour Pierre Cadéo dont la fille Lisa est née pendant la course. Pendant son absence sur le circuit, tous les pilotes se sont cotisés et lui ont offert des cadeaux!

        Le LMRC innove dans une compétition qui perdurera: la Coupe de la Ligue. Les 10 premiers des championnats régionaux de la saison précédente sont qualifiés pour une finale de la Coupe de la Ligue avec uniquement une finale de 45 minutes. Le LMRC possédant une piste de vitesse et une TT, ce sera la première épreuve mêlant piste et TT, et la première occasion pour chacun de découvrir et de côtoyer l'autre discipline.

1986

         En Janvier, nouvelle édition des 2 heures. Ce sera la dernière. En effet, cette épreuve demandait beaucoup de travail et beaucoup d'énergie qu'il vaut mieux harder pour la construction du circuit. D'autre part,  la logistique de cette course devient trop coûteuse (location du Palais, du matériel, transport, etc...

          Les travaux continuent. Avec les matériaux récupérés, les membres construisent en même temps un local club avec sanitaires (tout-venant amené dans des remorques personnelles!), un podium de pilotage haut de 3m50 ( des semaines de soudure) puis sa couverture et un petit stand de mécanique. Une régie de chronométrage est installée dans un autocar ramené sur le site de manière "folklorique" (les anciens se comprendront!).Ce bus deviendra pendant des années un symbole anecdotique pour tous les pilotes français!

        Tranchées faites sous la neige (et les casse-croûtes!!!) pour l'eau, l'électricité, la fosse septique, etc...

        La piste tout-terrain est confectionnée avec du machefer récupéré sur un site.

        Les dirigeants foncent toujours. Ils n'ont pas peur et postulent pour 1987 à l'organisation d'un Championnat de France!

        La première compétition est organisée sur le circuit Calberson le 1er Juin. Ce sera un Championnat Régional Tout-Terrain. Plus tard, en  Octobre, se déroulera un Championnat Régional Piste. Au fur et à mesure des organisations, le complexe évoluera à chaque fois.

1985

        Janvier, comme d'habitude désormais, le Grand prix Calberson se déroule avec grand succès. C'est un prototype jamais commercialisé qui l'emporte au bout d'une finale de 2 heures: une Yankee de piste 4x4 avec Lachat et Sallé au volant!!!

        Sur le site du futur circuit,on prépare le terrain. Les travaux de l'autoroute A20 contigus permettent de remblayer la décharge de manière gigantesque et de compacter la plateforme.

        Octobre: les premiers coups de pioche qui dureront plusieurs années. Les membres du club passeront des milliers d'heures pendant des années pour prendre en charge la totalité des travaux. Premier jour: la clôture au marteau-piqueur, etc....

        La piste de vitesse est réalisée. Devant l'impossibilité pour les machines de prendre des virages serrés, une plateforme est réalisée. Les membres du club devront, à la pelle-pioche et brouettes, creuser et évacuer les intérieurs et extérieurs , et d'y rapporter de la terre végétale pour la pelouse!!

1984

        En janvier, deuxième édition des 2 heures de Limoges devenu Grand Prix Calberson. Les meilleurs pilotes français, une organisation démesurée (3 semi de matériel), trois jours de préparation, une médiatisation importante, une sponsorisation de l'évènement par Calberson comme jamais vue, des animations à l'intérieur du Palais des Expositions, des expos de voitures de courses, de maquettes, une tombola grandiose, un bus anglais à impériale Calberson pour amener le public du centre ville à la course. Tout cela amène à un succès populaire sans précédent et auquel le LMRC a été presque débordé. 3000 spectateurs dans le bruit et la fumée!!Une énorme rentrée d'argent.

        Fin 1984 ,il ne faut pas oublier le projet. Pendant que le club organise des régionales sur le parking Calberson, le chantier du circuit est attaqué. Débroussaillages, terrassements.

1983

    Participation aux 4 Heures de Poitiers et pour la 1ère fois un équipage se qualifie pour la finale d'1 heure, Bernard Faye et Pierre Cadéo.

      Le club organise en Janvier les 2 Heures de Limoges, une course d'endurance par équipe de 2 pilotes. A la grande surprise des organisateurs, ce n'est pas moins que Philippe Collet, champion de France qui s'inscrit, avec d'autres vedettes: Heintz, Calandreau,Bevacqua.Un succès populaire également:2000 spectateurs. Un nouveau terrain d'entraînement est trouvé pour le dimanche sur le parking de la société Calberson en zone industrielle de Limoges. Le tournant de l'histoire du club. Devant le refus de la municipalité de Limoges de nous accueillir, la recherche d'un terrain se fait dans la banlieue de Limoges. Rapidement, la mairie de Feytiat  propose un terrain d'environ 1 hectare sur l'ancienne décharge du Ponteix.

      Quelques membres partent en Juillet en spectateurs au Championnat du Monde à Carnoux près de Marseille sur un site grandiose. Un spectacle magnifique malheureusement gâché par de gros problèmes qui entraîneront quelques jours plus tard la disqualification de l'italien Tadiello au profit de David Lecat et surtout la radiation définitive du club de Carnoux et de son circuit privé.

       En fin d'année et devant le refus de la municipalité de Limoges de nous mettre à disposition un terrain, des prospections sont faites dans les communes environnantes et aboutissent avec la mairie de Feytiat sur un terrain d'un hectare sur l'ancienne décharge de Limoges.

        Pour cette raison, le LIMOGES MINI RACING CAR devient le LIMOUSIN MINI RACING CAR.

      A la recherche de sponsors pour le futur circuit (le club n'a que 5000F en poche!) ,le directeur de Calberson Limoges, Monsieur Xavier De Lombarès, accepte un partenariat local. Quelques jours plus tard, ce dernier annonce la venue spéciale du PDG parisien, Monsieur De Segogne. Un partenariat plus important est conclu sous la condition que le circuit s'appelle Calberson pendant 5 ans. Des courses régionales sont organisées sur le parking.

    Courageux, les membres du club se mettent au travail. Le club achète un entrepôt de Renault à Limoges voué à la démolition. Tout est récupéré, la charpente, la couverture, un escalier pour le podium, etc...(travail périlleux à 10m de hauteur).Ce ne sera qu'un début à un chantier associatif démentiel.

1982

    Les démarches avec Limoges n'aboutissent pas, bien que le club promet de financer le projet. Il faut engranger de l'argent: on décide donc de créer un gros évènement sportif au Palais des Expositions de Limoges. Pendant ce temps, des manches régionales sont organisées sur le parking conforama et au Palais des Expos. Participation aux 4 Heures de Poitiers de 3 équipages sans qualification pour les finales.

NOVEMBRE 1981

    Guy Brault cède la présidence à Pierre CADEO. Celui-ci n'a qu'une idée en tête: un circuit permanent. Les pilotes participent aux mythiques 4 Heures de Poitiers organisées par Jean-Claude Pourrin, course de niveau national.

1980-1981

    Le club erre de parking en parking: de la zone de Magré au parking de Conforama (problèmes de revêtements: un train de pneus ne dure pas 30 mn à conforama!)

NOVEMBRE 1979

   Création du LIMOGES MINI RACING CAR. A l'origine, la famille Queyroi. Premier Président, Guy BRAULT. Le premier terrain d'entraînement, un minuscule parking de poids lourds le dimanche uniquement rue Stuart Mill en zone de Magré.